La Voie de l'Hirondelle

Protection de la nature et transmission d'une expérience.

Nids d’hirondelles

Le 19 mars, trois petiotes sont arrivées en 2011. Le 7 avril, elles étaient 15 dans les boxes de Régina et de Cétoune.

Le 10 avril, 22 et elles commençaient à nicher. Il faut amener de la boue car la sécheresse sévit en Charente.

Pour les observer et les compter à leur arrivée, le mieux est la nuit noire, quand elles sont perchées, avec une lampe électrique, faire vite pour ne pas les déranger, et ne pas éclairer de trop.

Le 7 avril  déjà, elles ramenaient de la paille, des plumes, agglomérées à de la boue, petits becs en action, petites pattes fébriles, et zou, vite on maçonne un nid avec un savoir faire magistral. Pas intelligents les oiseaux ???? Allons donc !!!!

Ce 11 avril, elles continuent leurs nids, à consolider depuis l’an dernier à leur façon ( moi j’ai mis des clous dessous cet hiver) et s’accouplent déjà : ca roule !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :