La Voie de l'Hirondelle

Protection de la nature et transmission d'une expérience.

Archives Mensuelles: mai 2011

humour à la yoko

Hier, mon inséparable Yoko a visité, tête la première, le décolleté d’une cliente en robe d’été.
Il a exploré chaque sein et partout avec gentillesse, gratouillant ici et là des poils superflus.
Ma cliente a trouvé cela craquant et on a bien ri.
Il est ressorti du soutien gorge vert de bonheur, gonflé à bloc pour de nouvelles explorations corporelles.
Mes clients l’adorent.
Anny et Yoko le petit homme vert !!!
Publicités

La photo du jour

NE MANGEZ PAS DE VIANDE DE CHEVAL surtout abattu sans étourdissement préalable : sinon vous mangez cela :

un lien pour un projet pour aider les chiens errants très intéressant

Deux chiens au restaurant : HUMOUR

>   http://www.youtube.com/watch_popup?v=EVwlMVYqMu4&vq=medium#t=125

____________________________________________________

Réglement intérieur : extrait.

REGLEMENT INTERIEUR DE LA VOIE DE L’HIRONDELLE (Extrait)
 
Ici, vous êtes sur une REV (Réserve Ecologique Volontaire et Refuge LPO)
 
Nous sommes  désireux d’appliquer une charte biologique de protection de la Biodiversité.
 
Nous ne tondons pas l’herbe à ras, par exemple, pour préserver la micro faune et micro flore dont l’homme dépend.
 
Si nous tondons, nous le faisons en partant du centre vers la périphérie pour permettre aux insectes de fuir.
 
Nous préservons les points d’eau, les fleurs sauvages, les arbres, les arbres morts, les graminées, les insectes, les serpents, les hérissons, etc…

 

Un vieux mur de pierre peut abriter des hôtes intéressants dans le domaine de la biodiversité.

 

 

 

Nous pensons qu’il faut révolutionner nos façons de penser, d’ être et de jardiner.

 

 

 

Nous sommes respectueux de toute vie même si , parfois, nous devons nous défendre, mais de la façon la moins destructrice possible.

 

 

 

Nous pensons que cette éthique doit être transmise aux enfants de façon ludique et pacifique, et motiver les générations futures.

 

 

 

Vous êtes ici sur un refuge de la vie, au sein d’un projet qui prend forme lentement.

 

 

 

Avec toutes les bonnes volontés désireuses de le mettre en oeuvre avec bonheur, joie et simplicité.

 

 

 

Merci DE RESPECTER CETTE ETHIQUE AUTANT QUE FAIRE SE PEUT

 

 

 

Anny des hirondelles.

Un oiseau qui m’aide à traire

Je suis certainement la seule chevrière à traire une chèvre avec un inséparable de un an sur le poignet…
Et le sieur Yoko est si curieux qu’il voudrait bien avaler le lait au sortir du pis chaud…
Il se penche, il se penche sur ses pattes maigrelettes, tout vert d’intérêt…
Va-t’il boire à même la mamelle ??? oui ?? Il se reçoit une bonne giclette, birk… et revient vite sur moman…
Un soir, il est même tombé carrément dans le seau de lait…
Effrayé, j’ai dû le réconforter et le réchauffer sous mon pull, à même la peau,
mon petit mec à plumes… hiiiii

 

HOMMAGE à Ritzé

 

DE TOUT COEUR EN PENSEE AVEC TOI, AMANDINE, voici ton poème à ton premier chien.
 Un jour j’aurai un chien.

 « Un jour j’aurai un chien »
 disais-je à l’âge de 6 ans.
 Même si 2 à l’époque c’était bien
 Mon rêve était déjà présent.

 « Un jour j’aurai un chien »
 pensais-je à l’âge de 14 ans
 Mais à cet âge ce n’est qu’un rêve fin
 Et on pense plus à nos soucis d’adolescent.

 « Un jour j’aurai un chien »
 Confirmais-je à l’âge de 23 ans.
 Et bien « un jour » est enfin arrivé
Le matin brumeux du 29 janvier.

 Sous la forme d’un gros poilu fauve et excité
 un brin caractériel et tendance à marcher sur pieds.
Ronfleur , têtu , boulimique et enervant
 mais terriblement attachant.

 Tu mets tes poils partout
 Remarque avec mes cheveux
 on peut faire un beau
 Surtout des moutons joyeux!

 Tu me fais tellement rigoler
 Avec ton jouet : « LA » ampoule
Rien à faire les autres c’est que nenni
 Il n’y a que l’ampoule qui te fait jouer

 Il en faut de la patience avec toi
 c’est bien tu m’apprends à me maîtriser
 mais quand vient l’heure de te brosser
 ma colère tombe et tu me fais craquer.

 En tout cas tu n’es pas rancunier
 Combien de fois dans les escaliers
 sans le vouloir je t’ai marché sur la queue
mais non toi tu continues ton chemin joyeux.

 Ritzé 5 lettres formant ton prénom :
 R pour rapprochement dans l’abandon
 I pour irrésistiblement et infiniment briard
 T comme à tes heures perdues  » tête de lard »
 Z prolongé est le son que tu fais quand tu dors
 E pour énorme coeur poilu que j’adore.

 « Un jour j’ai eu mon premier chien
 C’était il y a bien longtemps »
 Dirai-je plus tard à mes petits-enfants.
Ce chien avait été abandonné comme un rien.

 Il a été mis sur mon chemin
 Pour quelle raison je ne sais pas
 mais en tout cas c’était celui là.
 Il était devenu fidèle en peu de temps
 et moi en retour je l’ai accompagné
 Jusqu’à son tout dernier moment.

Un mort et un sauvé : le compte est bon

Subject: dignité et au revoir : Mimosa

Toute de doré vêtue, Mimosa la perruche est morte cette nuit d’une maladie qui a duré 6 mois, j’ai pu l’aider pendant 6 mois et plus. La veille, elle a regardé le soleil tout l’après midi. Le jour même, elle a câliné le petit Cipiou une dernière fois. Ils se sont aidés mutuellement.
Toute d’or vêtue, Mimosa s’est envolée cette nuit dans le silence et la plus grande des dignités : la mort des bêtes.
Et moi, pétrie d’admiration, je regarde le ciel bleu ce matin et comme la vie est belle, comme il faut la vivre bien contre vents et marées, même si elle est parfois si dure, parce que demain, il y aura toujours une petite Mimosa d’or qui mourra, et il faut profiter du moment présent à fond.
Il faut tant aimer la vie, nous dit Mimosa, la petite perruche d’or.

dignité et bonjour : Sultan

Ca y est, les amis, SULTAN DE BRAQUET vient d’arriver dans nos prés, suite au décès de la vieille Régina (voir articles) : C’est un vieux poney de selle français, alezan comme l’était notre Chico le  clown, arrière main en vrille, problème musculaire genre myasthénie, (je dois vérifier), tout maigre, mais en forme quand même, haut les coeurs !!!!

Il était à la retraite depuis 2004 dans un centre équestre de la région charentaise, qui le gardait par pitié plus ou moins car ils ne recevaient pas de dédommagement depuis longtemps. Cela va les aider à prendre d’autres retraités. Merci à eux pour ce geste !!!!

CETOUNE de Chenut, notre vieille trotteuse, lui a foncé dessus en grognant d’amour, et lui imposant déjà sa volonté de jument dominante !!! Elle qui ne montre pas ses émotions, là elle a enfin exorcisé sa réserve : et les voilà partis au trot brouter entre les boutons d’or qu’une sécheresse épouvantable a laissé vivre… J’en ai pleuré d’émotion, moi, car moi je m’exprime !!!! mdr !!!!

Maintenant, il faut les garder, les vieux, tous ces vieux, les assumer, je vais avoir besoin d’aides… ILS SONT GRANDIOSES LES VIEUX MAIS il va falloir tenir bon.. C’est un challenge à présent !!!!!!

Les enfants les verront et apprendront par eux qu’on doit respecter la vie… Sultan est maigre, il a l’air mal en point bien qu’il puisse galoper, mais il va bien. Je vais prévenir la mairie, qu’on ne m’accuse pas de maltraitance moi aussi !!!!

Ritzé est mort la semaine passée d’un cancer, nous tâcherons d’écrire un peu sur lui. Ritzé est mort après trois mois seulement d’adoption, c’est bien dur, mais bien entouré … Ritzé n’est plus là mais un autre chien lui succédera, de même que Sultan succède à Régina, la rescapée d’abattoir. (je t’avais dit, ma puce, que je tâcherai de sauver un autre cheval encore, si pas trop de frais…) Nous venons aussi de dénoncer la maltraitance d’un poney dans la région ; l’association Agape s’en occupe. Nous assistons à des martyrs, nous aidons la grande chaîne de solidarité de la Protection Animale, très efficace et remuante, à les récupérer, nous en récupérons nous-mêmes. Que la Voie de l’Hirondelle nous permette de continuer ce Grand Oeuvre au blanc….cette alchimie de l’amour miraculeuse qui veut que l’on sauve dès que l’un meurt…

Chico, Régina, Ritzé, Poupette, tous, devenus des Sultan et autres sauvés du déluge de la cruauté indicible de certains humains, (bien que Sultan n’ait jamais été maltraité , lui, il n’a jamais été proposé à la boucherie, il était juste bien tombé sur des familles d’accueil temporaires…)… Un mort pour un sauvé, tous pour un,  un pour tous.

Espoir, espoir, quand tu nous tiens !!!! On l’appelait Espoir et il nous faisait vivre, dira- t’on après nous… peut-être si la vie le veut avec nous…. Photos viendront… A suivre la chaîne de l’espoir aux maillons soudés.

En voila une  !!!! de photo.

citation du jour

« Certains voient les choses comme elles sont et demandent pourquoi. Moi je rêve de choses qui n’existent pas et demande pourquoi pas » JFK
 

Poupette : souvenir

Poupette a été adoptée suite à l’hospitalisation de son vieux maître Guy. Il est décédé à l’hôpital.

Poupette a vécu deux mois chez nous. Elle avait un cancer, et nous ne le savions pas.

(nous étant toujours la famille animale au complet, je précise). Elle est morte deux mois après Guy (coucou Guy, petit clin d’oeil à vous deux !!!) .

Poupette en fin de vie était la classe, l’élégance, la douceur, la douceur, la douceur à l’infini de la douceur;

Ce fut un exemple de classe pour nous, une présence rare.

Tu es morte tes yeux dans mes yeux, apaisée, tandis que je te cachais mes larmes du mieux que je pouvais, chez le vétérinaire. Tu es morte en me regardant, comme Régina, et j’ai vu ton regard se voiler au fil des secondes. Tu es morte dans notre amour. Petite soeur. Veille sur nous à présent, grande dame.