La Voie de l'Hirondelle

Protection de la nature et transmission d'une expérience.

Archives Mensuelles: octobre 2012

7 octobre 2012 : encore des hirondelles. D’autres envols mais ici.

Nous avons encore vu des hirondelles ce 7 octobre non loin, elles ne sont donc pas parties encore. Du jamais vu ? Est-ce la saison décalée ??? En tout cas, merci, pour toutes ces visions paradisiaques !

D’autres envols, mais d’une autre sorte : Rikili, le kakariki, et Noël, l’ondulée, envolés au pays des animaux de compagnie : j’ai écrit cet article sur Noël notamment :

« Je l’ai pris un peu dans ma main pour lui dire qu’il n’est pas seul. Je lui ai mis non loin son meilleur ami, Azur, qui n’a qu’une patte.

Toutes les perruches chantaient. C’était un joli bruit pour mourir. Et puis je l’ai laissé finir tranquille, contre la volière des chanteurs et de son ami Azur.
Et alors, toutes les perruches se sont arrêtées de chanter. Le temps a suspendu son vol. Ce temps qui n’existe pas, car quand on a la notion du temps, c’est qu’il est déjà passé. C’est un peu comme la notion d’espace, on est là, mais on est aussi déjà un peu ailleurs. Les deux sont un mystère. Le temps et l’espace, on ne peut se situer vraiment dans un espace, ni dans un temps.
 
Noël, le plus beau, vient de mourir.
Quelques minutes après, un tout petit chant a repris, comme si … comme si Noël avait pris son envol.
Je n’ai jamais, je crois, vu une mort pareil… J’allais écrire… si belle… On a touché à la quintessence de “je ne sais quoi”…
(Merci à ce philosophe que je ne connaitrai jamais d’avoir écrit de si belles phrases qui m’ont aidée à comprendre).
Merci à la centaine d’hirondelles vues ce 6 octobre très loin, à 5 kms d’ici, venant de chez nous, rassemblées, prêtes à s’envoler elles aussi.
(On a pu sauver la petite Scarlett, qui avait une bague coincée dans la patte, qu’on a pu lui ôter à la maison, non aux bagues, qui provoquent de graves accidents.
Scarlett relève presque du miracle. )
Les oiseaux ont un immense courage, une dignité sans pareille, une classe folle.
Dans la mort ils me surprennent par leur élégance, leur distinction. Ils arrivent même à convulser avec une grâce lucide et puissante.
15 grammes de force : ils sont mes héros quelque part. »
Publicités

Activités sur internet : les petits assassins anonymes

Nous signons de nombreuses pétitions et envoyons des lettres, contre la fourrure, la vivisection, la corrida, etc… Nous dénonçons souvent les abus de la chasse, les mensonges et manipulations mentales diverses.
Hier au soir, nous avons signé une pétition pour que l’auteur d’un crime animal soit vraiment puni ; elle a circulé sur internet.
Un homme a enfermé un chien dans une caisse et l’a laissé mourir de faim et de soif à petit feu, noyé dans ses excréments.
On a retrouvé une bête squelettique, victime d’un supplice atroce.
Merci à tous nos ami(e)s qui oeuvrent comme nous pour un monde plus juste.
Une pensée à tous ces animaux anonymes qu’on met vivants dans les poubelles (perruches, cochons d’Inde, hamsters, chats…) pour s’en débarrasser.

Une pensée à toutes ces mères et pères de famille qui font ça dans la discrétion totale aussi.
Ces petits assassins du dimanche qu’on ne punit jamais, sortes de petits hitlers qui nettoient bien le monde de tout ce qui fait désordre.