La Voie de l'Hirondelle

Protection de la nature et transmission d'une expérience.

Archives Mensuelles: mai 2014

jardiner autrement

Jean-Marie Pelt , dans « Mes plus belles histoires de plantes », dit que la charité envers les humains passe aussi par celle exercée envers les plantes pour que l’homme cesse de se croire le dieu de la création.

J’en ai marre de ces jardins aseptisés où la moindre fleur sauvage qui attire les abeilles est détruite comme herbe folle ou mauvaise herbe. La mauvaise herbe, c’est l’homme qui ne pense pas aux enfants qui viendront après nous.

Foutons la paix à la nature, aux animaux, laissons-les s’exprimer. On parle toujours d’accueil des étrangers en France, des minorités sexuelles à respecter, des femmes à mettre sur le même pied d’égalité que les hommes, mais jamais on ne dit  : accueillez les dernières hirondelles, partageons notre planète avec les insectes pollinisateurs, les fleurs sauvages qui les font vivre, sans qui nous n’existerions même pas. La parité  : moi je la veux homme – nature. Homme – femme ne me suffit pas. C’est tellement dérisoire face à ce qui nous attend tous si nous ne protégeons pas la nature, tous à notre niveau, et pas le voisin, pas les associations  : Nous, tous sommes concernés. Tous nous pouvons poser de petits actes : manger plus bio, protéger un pigeon de villes, manifester contre une loi qui détruit le vivant, utiliser un produit de vaisselle non nocif, on a tous le choix si on ne peut être parfait.  Ce n’est pas l’autre, ce n’est pas ailleurs, c’est ici et maintenant.

Vivent les fleurs sauvages, les coins d’orties à chenilles pour les papillons, les nids d’hirondelles et de martinets, les mares à grenouilles, les trous de crapauds, les fourmilières, les toiles d’araignées utiles :

CHANGEONS NOTRE REGARD SUR LE MONDE : NON AU CONSUMERISME QUI NOUS TRANSFORME EN ROBOTS et nourrit les trusts. J’en ai marre de voir des pelouses tondues à ras, des haies abattues et souvent par les anciens, qui ne donnent pas toujours l’exemple aux jeunes… Marre de voir des gamins manger de la barbaque à tous les repas…(je suis végétarienne pour ma part : ni viande, ni poisson, ni crustacés, ni cuisses de grenouilles, ni escargots, mais des céréales, des légumes, des fruits, je ne suis pas végétalienne, hélas, encore)

C’était mon coup de gueule d’amour de la Nature, qui  sera plus forte que nous, de toute façon…

Publicités