La Voie de l'Hirondelle

Protection de la nature et transmission d'une expérience.

Archives Mensuelles: septembre 2014

RAPPEL DES STATUTS DE NOTRE PETITE ASSOCIATION

BONJOUR A TOUS,

Nous rappelons que, dans nos statuts, il est écrit que nous refusons d’entrer dans le jeu des critiques faciles, des lynchages verbaux, bref que nous cherchons la voie positive.

Nous voyons tant d’associations, de refuges, de personnes, de groupes, d’idéalistes littéralement détruits par des esprits bien intentionnés mais bien mal informés. Accusés sans fondement souvent, plus souvent qu’on ne croit, ils font le jeu des pires accusations sans preuve réelle. Il est si facile de démolir une réputation !

Toute personne qui a fait du mal peut se racheter, être sincère, être victime d’une rumeur qui va très vite. Chaque parole, chaque phrase qui met en cause des gens de la sorte devrait d’abord être passée au crible;

L’être humain passe son temps à juger, à critiquer, à regarder autrui avec une réelle sévérité, voire méchanceté.

Sans être religieux, ni embrigadés dans une doctrine quelconque, nous rappelons que nos statuts appellent à la compassion, à l’indulgence, à la compréhension, à l’empathie. Trop de violence, alors qu’on devrait être amour, nuit. C’est un ultime paradoxe. Nous ne disons pas que toute guerre ou attaque doit être évitée, pas du tout, mais qu’on doit avant tout rechercher la bienveillance, la gentillesse, l’entraide et l’ouverture d’esprit.

Oui, nous savons que tout est pourri sur cette planète, mais nous nous efforçons de voir le bien : critiquer des gens forcément imparfaits, mais qui font par ailleurs un bien énorme sur la terre, ce n’est absolument pas notre voie. Nous ne sommes pas fous non plus, nous ne cautionnons pas tout. Non, c’est juste un appel à l’empathie. A plus de… d’humanité…

Par exemple, parrainer un ours polaire, c’est formidable, alors ne pas jeter la pierre de trop aux organismes qu’on dit compromis par ailleurs. Nous aussi sommes compromis, nous parlons avec plein de penseurs différents. Nous tachons de ne pas nous faire d’ennemi et de susciter un sentiment bienveillant. C’est notre voie.

Il est sûr que parfois, j’ai dû me battre pour sauver un animal de la torture, et je n’ai alors pas ménagé mes efforts. Mais tant que cette petite association tiendra debout, j’appellerai à l’empathie, à plus de douceur. Je vois trop de gens implacables, incapables de se tourner vers le moindre bien et tout rejeter plus ou moins violemment à la moindre faille !

Je peux me définir comme une « guerrière pacifique ». Je désire suivre la voie de la force morale, de la lucidité, de la non violence active. Je prie tout membre ou tout ami de considérer cet aspect positif de notre association : la Voie de l’Hirondelle, c’est le chemin des « faibles » qui sont forts : la véritable puissance d’être, c’est d’être capable de mettre le doigt sur le constructif, le positif, le lumineux, là où on ne pourrait voir que ténèbres : souvent, on se trompe, la bienveillance doit être appelée de toutes nos forces, et c’est là la grandeur d’âme réelle.

Je refuse donc de suivre ceux qui critiquent tout et n’importe quoi, il y a souvent exagération. Je  prie tout détracteur (sauf si vraiment il a un monstre en face de lui, c’est évident !) de chercher le point positif. Je désire de toutes mes forces plus de conciliations chez les personnes idéalistes, qui défendent des idées, et moins de sévérité vis à vis d’autrui.

C’est simple. ((Entre nous, il est curieux de constater que l’humain parle sans cesse d’amour et se conduit souvent très méchamment. Les animaux ne parlent pas d’amour mais font moins de mal que notre espèce…))

Entre nous tous, idéalistes, rêveurs engagés et actifs, associations ou membres de mouvements pour un monde meilleur, soyons un peu plus … conciliants les uns pour les autres.

La paix n’a pas de prix. Elle se mérite, c’est une force, pas une faiblesse de caractère.

Anny des hirondelles.

Publicités